Le parcours de Daniel Parpal, diplômé MBA HEC Montréal 2013, inspire par son originalité et sa sincérité. Le nouveau donateur membre du Club des 100 de la Fondation HEC Montréal a tout d’abord entamé ses études en génie mécanique où il a découvert sa passion pour l’informatique. Il a ensuite œuvré comme programmeur quelques années avant d’amorcer un MBA à HEC Montréal. Mettant à profit ses apprentissages, il se lance à son compte en développement de logiciels web durant trois années. Au même moment, il commence à enseigner à l’École à temps partiel. Le diplômé est désormais instructeur de programmation à temps plein chez Shopify de même que chargé de cours au département de technologies de l’information de HEC Montréal.

Au cours de ses études à l’École, M. Parpal a la bonne surprise de recevoir deux bourses d’excellence. Après un an sans salaire, cet appui financier est très apprécié du lauréat. Il réalise alors à quel point HEC Montréal s’emploie à offrir à ses étudiants un soutien à la hauteur de leur détermination. Lors de la cérémonie de remise de bourses tenue au salon L’Oréal de l’édifice Côte-Sainte-Catherine, l’heureux boursier rencontre les donateurs de la Fondation. « Je me suis alors dit qu’un jour, j’aimerais jouer leur rôle. » Il reste marqué par la qualité des étudiants et des enseignants : « Tous les professeurs sont d’excellents pédagogues, très qualifiés dans leur domaine d’enseignement », exprime-t-il avec fierté.

C’est en apprenant que la diplômée Janie Robillard devenait donatrice que Daniel Parpal décide d’aller de l’avant avec ses projets philanthropiques. « L’âge de Janie, son parcours scolaire et ses intérêts ont fait que je me suis identifié à elle, raconte le nouveau donateur. » Ce qu’il aime : l’impact réel qu’il crée par son don et la possibilité de rencontrer les boursiers afin de connaître leurs motivations et leur vision du monde.

Daniel Parpal chez Shopify. Photo : Tony Dib

« Je me suis senti tellement privilégié de recevoir que j’ai décidé de contribuer à ma façon à ce qu’un autre étudiant ou une autre étudiante puisse obtenir une bourse pour faciliter sa vie. Je suis vraiment heureux de le faire. »

Fier diplômé et employé de HEC Montréal, Daniel Parpal s’est découvert une nouvelle passion : l’enseignement! Le message qu’il lance à la communauté : « Il faut attendre d’être prêt financièrement et de trouver sa niche, puis on redonne où on se sent engagé. » Un message qu’il souhaite porteur auprès des diplômés de son alma mater.